ETHIQUE EN TOC

La lecture du blog parfumé d’une élue de la liste de M TAUZIN nous apprend qu’il est difficile de « vivre ensemble lorsque les intérêts de certains élus se confondent avec des motivations très éloignées de l’intérêt général. »

Voici une phrase qui, même si elle émane d’un blog qui confond droit de réunion et constitution de politburo, prend un certain relief !bandeau-deontologie-470x260

OUI, il est nécessaire de s’interroger sur ce qui constitueengagement politique ;

OUI, L’ÉTHIQUE ne doit en aucune manière être absente de l’action des élus ;

OUI, la satisfaction de l’intérêt général doit être le but de toute action publique.

Or, cette déclaration, aussi louable soit-elle, se fracasse lamentablement sur le mur de la réalité quotidienne saint-séverine !livre-ethique-medicale-660x330

Rappelez-vous, les Temps d’Activités périscolaires (TAP) ont été mis en place dans les écoles publiques de Saint-Sever dès la rentrée 2013 par M DALM malgré l’opposition acharnée de M TAUZIN.

Durant l’année scolaire 2013/2014 ces activités ont été animées bénévolement par l’ensemble du monde associatif saint-séverin qui a fait un travail remarquable.

Quelques rares associations ont manqué à l’appel et notamment celle dans laquelle évolue, en qualité de directrice technique et artistique rémunérée, notre nouvelle adjointe en charge de la culture.

logo-tap

Heureusement, cette année, changement de programme !

Désormais, M TAUZIN encense les TAP et l’association de cette adjointe y participe !

Mais quelle mouche l’a donc piquée ?

Pourquoi ce soudain enthousiasme ?

Serait-ce pour participer activement, en sa qualité d’élue chargée de la culture, au rayonnement de cette dernière auprès de nos enfants ?

Nous voudrions nous en réjouir, mais nous n’en sommes pas si sûrs !

Cette association n’aurait-elle pas décidé de participer cette année seulement parce que les intervenants, dont l’adjointe fait partie, sont désormais rémunérés?

Il est pour le moins troublant de constater que cette personne est à la fois membre du conseil municipal qui vote la rémunération des intervenants dans les TAP tout en étant intervenante au titre de ces mêmes TAP et donc rémunérée en conséquence…42-maire-adjoint-cocarde-voiture

Au fond, qu’importent les motivations et la légalité de la chose, la question ETHIQUE se pose vraiment. Nous la soulevons.

Et il est regrettable que ce comportement vénal n’embarrasse pas M TAUZIN et l’ensemble de son équipe municipale.

Les saint-séverins apprécieront la démarche !

BASKET LANDES PREND L’AIR !

Le maire, farouche opposant à la construction d’une salle de sport sur le lieu-dit Saoubière, vient de trouver une solution, pour permettre aux filles de Basket Landes de continuer à exercer leurs talents à Saint Sever.

Comme l’indique le très officiel programme du cinéma pour la période du 22 octobre au 4 novembre.programme cinu00E9ma 22 octobre-' novembre

Il fait jouer Basket Landes Contre Mondeville, le 2 novembre prochain, au Stade Municipal.

vue-d-ensemble

On peut rire de tout, mais que fait l’adjointe à la communication?

Qui vérifie les informations municipales?

L’ Absence reste le maître mot dans cette équipe municipale…

Quand M TAUZIN s’occupe du patrimoine communal…ça fait mal !

« Entretenir et mettre en valeur les bâtiments publics et le patrimoine historique » C’est le credo de la nouvelle municipalité de Saint-Sever ! C’est tellement facile, si simple… une question de volonté, « il n’y a qu’à » Six mois plus tard, les résultats sont édifiants… Désormais, à Saint-Sever…

Ça rouille…96B4

Ça pousse…1414

Ça casse…96C5

Ça pend…9693

Ça fleurit ?96F7

Bref…tout-va-mieux-q2ib

POUR QUE CLAIRE Y VOIT PLUS CLAIR !

Lors du dernier conseil municipal du mardi 23 septembre nous avons pu constater l’implication des élus de la liste de M TAUZIN : 30 % d’absentéisme !

Et pourtant dans la journée, certains vaquaient à leurs occupations à Saint-Sever même…hQSr-d4mVd1AfmELcKT2BE_rRJw

Il se murmure que l’ambiance serait plutôt morose et le comportement autoritaire du chef n’y serait pas étranger…

Parmi les absents excusés, malades, fâchés, agacés… (Faites votre choix), se trouvait notre spécialiste « Es entreprises » en la personne de Mme Claire DUPRAT, partie en goguette à Tarbes avec le chef de cabinet de M le Maire, pour faire la clape lors d’une soirée organisée par le réseau « Entreprendre Adour ».

Elle y aurait eu une révélation… (Et oui, il n’y a pas qu’à Lourdes, ça marche aussi à Tarbes !)

Un merveilleux réseau d’aide à la création d’entreprises existerait donc au pied des Pyrénées !revelation the_t

Diantre !

Un réseau si formidable qu’il faudrait inviter ses Z’heureux animateurs à Saint-Sever pour expliquer « Comment ça marche » aux incultes que nous sommes !

Incorrigible Mme DUPRAT, manifestement bien peu en prise avec la réalité économique de notre territoire !

Les Landes ont également un réseau d’aide à la création et à la reprise d’entreprises et il porte un nom : « BGE Landes TEC GE COOP » !FireShot Screen Capture #003 - 'BGE Landes Tec Ge Coop I Facebook' - fr-fr_facebook_com_pages_BGE-Landes-Tec-Ge-Coop_220359251307810_001

En 2013, ce sont plus de 330 créations ou reprises d’entreprises accompagnées, plus de 400 emplois créés ou maintenus, dans le commerce, l’artisanat, l’agriculture et les services.

Manifestement, le monde économique landais connaît et reconnaît « BGE Landes TEC GE COOP », pas Mme DUPRAT…

Pourtant, si elle s’intéressait un tant soit peu aux entreprises locales, elle saurait que 8 chefs d’entreprises ont bénéficié des services de cette structure dans notre canton !

Elle saurait également qu’à Saint-Sever, Coudures et Eyres-Moncube, ce sont 9 emplois à la clé, rien qu’en 2013 !

Mme DUPRAT, il y a fort à parier que vous ne connaissez même pas les entreprises qui ont été  aidées ! NOUS SI !

C’est là toute la différence entre votre agitation éolienne et notre travail de terrain…

Alors, permettez-nous de vous donner un conseil…

Plutôt que de vadrouiller à TARBES et de «sécher » le Conseil Municipal, faites bon usage de votre indemnité d’adjointe de Saint-Sever et de vice-présidente de la communauté de communes :

Cessez de nous parfumer de vos inepties et invitez « BGE Landes TEC GE COOP » à Saint-Sever !

Les animateurs se feront un plaisir de vous expliquer ce qui se passe sur VOTRE territoire dans le domaine de « compétence » qui est le VÔTRE et pour lequel vous percevez VOS indemnités d’élue !

absence

Dernière chose, visitez le site internet du réseau « Entreprendre Adour », vous verrez que parmi les partenaires, se trouve « BGE Landes TEC GE COOP »…

A bon entendeur…

BILLET D’HUMEUR

Le correspondant local du journal Sud-Ouest porté disparu…..

il se murmure qu’il aurait eu un différend avec M le Maire !bavaglio-liberta13

Un média local indépendant, méprisé et ignoré lors des séances du conseil municipal !

Le site internet officiel Saint-Sever.fr suspendu, en « maintenance » depuis trois mois ; depuis que le web master chargé de sa mise à jour a été prié d’aller voir ailleurs !

webmaster-editorialUne page Facebook « ville de Saint-Sever » nettoyée de toute critique envers la municipalité mais toute à la gloire de M le Maire.

Une adjointe chargée de la communication absente, qui ne brille qu’en photo à défaut de briller dans l’exercice de ses fonctions.

Une adjointe en charge des affaires économiques, toute aussi absente, qui passe plus de temps à ressasser le passé sur son blog que de s’occuper des commerces qui ferment en centre-ville.boutique-fermee

On comprend mieux pourquoi M le Maire a baissé les indemnités de fonction des adjoints en début de mandature !

Il savait déjà que le travail fourni par son équipe serait des plus légers…

C’est bien là son seul éclair de lucidité depuis son élection…