COMMERCE LOCAL, L’ECHEC TOTAL!

N’ayant rien fait de l’été, M TAUZIN et Mme DUPRAT se sont trouvés fort dépourvus quand l’automne fut venu!

01 cigallePhilosopher, dénigrer, diffamer, ça va un temps, désormais il faut agir pour le commerce et l’artisanat, au moins faire semblant, gesticuler.

Heureusement, notre Claire (voyante?) adjointe en charge du dépôt de bilan économique de notre commune a eu une idée lumineuse !

Organiser un défilé de mode!

defile_mode_fr

(cf.ci-jointe convocation à la réunion et petite leçon de commerce)

Idée à laquelle personne n’avait pensé, … Sauf à Hagetmau, Mont de Marsan ou encore Tartas pour ne citer que nos proches voisins…

Pour sûr, une bonne soirée en perspective.

Mais le sauvetage de l’économie et du commerce local attendra!

Cette élue, qui adore donner des leçons de gestion, saura encore déclamer avec suffisance et arrogance son couplet professoral à l’intention de nos commerçants: «Mais bon sang, innovez, faites de la qualité, soyez solidaires!»

Ils n’y avaient sûrement pas songé, nous les laissons apprécier le conseil !

Quoiqu’il en soit, ne nous y trompons pas !

Derrière les discours démagogiques, la réalité est tout autre : M TAUZIN et Mme DUPRAT sont les minutieux fossoyeurs de notre commerce local dont ils n’ont que faire et ne savent quoi faire ! Danse-avec-les-stars-3-l-orchestre-pas-a-la-hauteur_portrait_w532

Cela ne devrait surprendre personne.

 

En nommant madame DUPRAT comme adjoint chargée notamment de développer le commerce du centre-ville,

M TAUZIN a commis une lourde erreur de casting, une erreur tout court!

Cette dame, avant de s’essayer à l’exercice de la politique locale, a durant une trentaine d’années résolument tourné le dos au centre-ville de Saint-Sever et à son commerce. Elle a consacré toute son énergie à créer et développer le premier supermarché hors les murs; n’hésitant pas, dès que l’opportunité s’est présentée, à ouvrir son magasin tous les dimanches matin, comme une ultime banderille dans le dos de ses concurrents du centre-ville.

Aujourd’hui retirée des affaires commerciales locales, ses interventions en conseil communautaire ou autres manipulations maladroites contre les grandes surfaces installées en périphérie de la ville sonnent creux, comme sonnent creux les initiatives auxquelles elle s’essaye vers le commerce de centre-ville ou le marché.

off-switch1

Cela ne vaudra jamais acte de contrition; d’autant qu’en «off» cette adjointe déclare n’avoir jamais fait ses courses en ville à Saint-Sever et ne commencera pas maintenant!!

Et M TAUZIN n’est pas en reste, les saint-séverins doivent connaître la vérité: il s’oppose à tout développement économique de notre cité.

Spécialiste es «commerce local», M le Maire se permet en effet d’être sélectif : hors les remparts de la ville aucun investisseur ne trouve grâce à ses yeux, sous couvert de prétendues règles d’urbanisme, M le maire refuse des permis de construire et fait barrage aux projets privés, après son opposition aux projets publics.home plans

A raison, les artisans du bâtiment en manque de bons de commande sont furieux et fulminent!!

Chantres du libéralisme, voilà M le Maire et son adjointe au développement économique promus gardiens du poujadisme!

Pour eux, solidarité rime avec égoïsme, entre soi et chacun pour soi!

Bref, avec un Maire et une adjointe aux idées fixes, sans le moindre projet ou perspective pour la ville, les commerçants saint-séverins s’inquiètent chaque jour un peu plus des conséquences funestes du délire dans lequel les plongent nos deux édiles.

Image convocation (2)

DIFFUSEUR IRRESPONSABLE

Mme DUPRAT, totalement inopérante dans sa fonction d’adjoint au maire en charge des affaires économiques de la commune, a fait le choix depuis quelques semaines, de porter la parole de la municipalité à travers un blog au titre parfumé.

Volontiers donneuse de leçons, elle y laisse transparaître sa pensée conservatrice, son aversion à la dette publique et aux impôts pour peu que ceux-ci soient payés par les entreprises.

C’est son droit, sauf que dans un de ces derniers billets à propos de la gestion de l’équipe municipale précédente elle porte des accusations graves, infamantes, haineuses et surtout diffamatoires !!!

atelier-croissance-economique

Des mots chocs: «surfacturation, cavalerie, calcul peu orthodoxe des restes à réaliser, financement du fonctionnement de la commune par l’emprunt, dans le privé de tels procédés relèvent du pénal,… »

Une présentation des pratiques et de la gestion passée qui laisse pantois!

Ainsi, des entreprises auraient surfacturé certains travaux?

Ainsi, la commune aurait financé ses dépenses de fonctionnement par l’emprunt, forcément avec la complicité du percepteur?

Ainsi, les banques auraient accepté de signer avec la commune plusieurs emprunts pour un seul projet?

De telles affirmations sont graves!marteau-de-justice_845202_679x417

Si les entreprises, dont beaucoup sont de Saint-Sever, ont surfacturé les prestations, que M TAUZIN porte plainte contre celles-ci!

Si l’ancien maire de la commune est complice de cette surfacturation, que M TAUZIN porte plainte également contre

son prédécesseur!

Si le percepteur a laissé la commune s’endetter pour financer ses dépenses de fonctionnement, que M TAUZIN alerte les services

de l’Etat afin qu’il engage les procédures qui s’imposent!

Si les banques ont prêté de manière inconsidérée, que M TAUZIN donne les noms des établissements «irresponsables» qui auraient prêté plus que de raison à l’ancienne municipalité!

Si tout cela est vrai, M TAUZIN, allez jusqu’au bout!

Engagez au plus vite les procédures judiciaires qui s’imposent pour ne pas apparaître complice de tant d’actes répréhensibles!

shutterstock_140867215

Le ferez-vous?

Bien sûr que NON!

Nous ne sommes pas dupes!

Nous sommes les témoins atterrés de l’irresponsabilité totale d’une élue qui n’hésite pas à jeter en pâture la probité et l’honnêteté d’entreprises, d’élus et de fonctionnaires !

La ligne rouge est franchie ! De tels propos ne peuvent restés impunis.ligne-rouge

Face à la diffamation la plus abjecte, nous devons réagir!

Ne nous y trompons pas, Mme DUPRAT est la plus proche collaboratrice de M TAUZIN.

Ces écrits non démentis par M TAUZIN, n’ont qu’un seul but : jeter l’opprobre sur la municipalité précédente pour détourner l’attention des saint-séverins et ainsi masquer l’incompétence de l’équipe municipale en place, incapable de faire émerger un seul projet!

M TAUZIN, ce n’est pas ainsi que vous pourrez vous dédouaner du marasme dans lequel s’enfonce notre cité et dont vous êtes le seul responsable!

PROFESSIONNEL EN RIEN, POLITICIEN EN TOUT !

Le dernier conseil communautaire s’est déroulé à Aurice.

M TAUZIN, maire de Saint-Sever était absent.

Cela montre la légèreté de son implication dans l’exercice de ses mandats électifs, notamment celui de vice-président rémunéré de la communauté de communes du Cap de Gascogne en charge des finances.

Habitué à nous prouver sa capacité à briller par le vide de ses propos à l’emporte-pièce, il a su ajouter une nouvelle corde à son arc en brillant par son absence physique !Neant

Surprenant quand on sait que le M TAUZIN est le premier maire de Saint-Sever à se consacrer intégralement à l’exercice de ses mandats.

Finis les avocats, les chefs d’entreprise ou les médecins, place au professionnel de la politique !

Une véritable chance d’avoir un élu qui jongle avec brio entre ses mandats de maire, de vice-président de la communauté de communes et de conseiller régional !cumul-des-mandats1-1024x771

Les saint-séverins en sont d’ailleurs tellement ravis qu’il ne se passe pas une semaine sans que l’on nous rapporte les difficultés pour obtenir un rendez-vous !

Et lorsqu’enfin ils l’obtiennent, ce n’est pas le Maire qui les reçoit, c’est le chef de cabinet !

Quand on est un professionnel de la politique comme M TAUZIN, on reçoit !

On décide !

Bref, on s’implique !

indisponible

Et ce n’est pas au chef de cabinet qui coûte près de 50 000 € par an aux contribuables saint-séverins, et dont la compétence principale qu’on lui connaisse est d’être un ami politique de Monsieur TAUZIN, d’assurer cet exercice.

N’en déplaise à certains, M TAUZIN a peu d’intérêt pour Saint-Sever et ses citoyens !

Il ne sert pas la ville de Saint-Sever, il s’en sert pour satisfaire ses ambitions politiques personnelles !

Mais encore faut-il avoir les moyens de ses ambitions et ça, c’est une autre histoire !